Cannabidiol : où en est la législation ?

Publié le : 21 octobre 20213 mins de lecture

Depuis quelques années, la consommation de CBD a été autorisée en France. En effet, le gouvernement a reconnu les bienfaits de la molécule sur le corps humain. Il laisse à la population le libre choix de choisir de consommer ou pas le CBD. Il est important de préciser que la consommation de CBD peut se faire à partir de l’âge de 18 ans. Avec une autorisation parentale et sous la surveillance des parents, un enfant peut également en prendre.

Pourquoi prendre du CBD ?

D’après des études, le CBD peut apporter de nombreux bienfaits sur l’organisme. À part ses nombreux vertus thérapeutiques, la molécule peut être utilisée en milieu hospitalier comme antalgique. Sous forme d’e-liquide, le CBD peut atténuer la dépendance à la nicotine. Chaque personne majeure est libre de consommer le produit selon ses choix. Toutefois, il est important de préciser qu’il est préférable d’avoir les avis d’un professionnel ou d’un médecin avant de commencer à prendre un CBD. Pour un traitement précis, la connaissance de la dose et de la présentation conforme à vos besoins sont très importante. Vous pouvez l’ingérer par voie orale, l’appliquer pour une libération rapide ou prolongée ou l’inhaler.

Que dit la loi sur la consommation de CBD ?

La loi Européenne a été formelle sur la culture, l’importation, l’utilisation et la commercialisation des graines et des fibres de chanvre pour avoir de l’huile à base de CBD. Le produit est obtenu à partir des chanvres. Il est possible que des litiges naissent de l’interprétation de cette loi qui a été imposée par le droit de l’Union. Pour le résoudre, c’est la juridiction nationale qui se charge du problème. En connaissance des résultats des recherches scientifiques, le produit à base de CBD ne constitue pas une menace à la population, car il ne s’agit pas d’un produit stupéfiant. Les marchandises peuvent alors circuler librement si le taux de THC ne dépasse pas 0,2 %.

Quelles sont les infos à connaître ?

Il est à rappeler que si des effets nocifs sur la santé humaine apparaissent sur les données scientifiques, le gouvernement peut prendre des mesures et des précautions afin de protéger la santé publique. Il ne s’agit pas simplement des réglementations sur la commercialisation, mais il s’agit également de la synthèse du produit à partir de sa plante originale. Les autorités françaises mettent sous réserve des nouvelles réglementations si des nouveaux éléments scientifiques probants apparaissent. La loi avertit la population sur les risques sanitaires nocifs sur la consommation de CBD.

Plan du site